Kyméa, Je fais mes dessous

Rentrons dans le vif de la création avec mon premier vêtement de type « lingerie ». Parce qu’il faut bien commencer par quelque chose, j’ai décidé de coudre un kimono….

Pourquoi un kimono ?

Moi qui ait envie de coudre mes sous vêtements, c’est pas un peu trop facile de faire un kimono ? Et bien justement si ! Et c’est bien pour cela que j’ai commencé par ce vêtement.

Coudre un kimono (ou une nuisette, pyjama, voir n’importe quel vêtement de nuit) pour moi c’est mettre un pied en douceur dans le monde de la lingerie d’une part, et d’autre part, cela m’a permis d’avoir un petit projet également en attendant mes fournitures spécifiques qui se faisaient désirées. J’ai toujours été attirée par les kimonos : quand vient le moment où je rentre à la maison, en général je me mets en tenue « cocooning » (ce que déteste mon mari) et j’ai toujours rêvé d’avoir une veste ample, ceinturée, agréable à porter, légère pour l’été, plus chaude pour l’hiver, histoire d’avoir d’un vêtement d’intérieur féminin mais oh combien confortable pour déstresser après une longue journée.

J’avais même prévu de coudre un kimono pour ma garde robe capsule l’année dernière, donc j’avais vaguement identifié les quelques patrons existants.

C’était sans compter la générosité de Barbara Vidal, qui m’offrait il y a quelques semaines un exemplaire de son livre « Je fais mes dessous » dans lequel se trouve un patron de kimono : le modèle Kyméa.

Kyméa est un kimono qui arrive mi cuisses, et les manches arrivent juste sous le coude. Les bords devants sont finis par des parements larges pliés en deux. La seule difficile de ce modèle réside dans la propreté de ces parements : pour les coudre, on doit rabattre la moitié du parement à l’intérieur, et faire une piqûre nervure en faisant bien attention de prendre les deux épaisseurs (l’extérieur et l’intérieur). Cette étape en couture est toujours un peu délicate pour moi, sur l’endroit c’est souvent parfait, mais sur l’envers, il y a régulièrement des endroits qui passent à la trappe, et punaise faut recommencer ! L’utilisation d’une matière ultra glissante comme ce joli polyester imprimé rend encore plus difficile la tâche. Par la force des choses, j’ai donc été obligée de bâtir à la main pour maintenir ces épaisseurs correctement ensemble ; la surpiqure à la machine se fait sans stress après… promis !

Pour ne pas trop m’ennuyer à la couture de ce kimono, j’ai également préféré faire des coutures anglaises. Le résultat est aussi beau à l’extérieur qu’à l’intérieur !

Attention tout de même si vous comptez réaliser ce modèle : dans les explications il n’est pas précisé de couper les manches sur le pli (et sur la pièce du patron non plus), je trouvais cela bizarre car cela aurait fait une petite manche tout de même… Bref, en jetant un coup d’œil au plan de coupe à la fin du livre (tous les plans de coupe sont regroupés sur une seule et même page à la fin du livre) j’ai pu constater que c’était une petite coquillette : il faut bien couper les manches sur le pli

J’ai joué la carte de la féminité à fond en choisissant un tissu rose poudré, aux motifs de grues volantes. Absolument superbe et d’une douceur absolue ; c’est simple, j’ai l’impression de porter un nuage. J’ai lonnnnnngtemps hésité à l’acheter – je suis restée scotcher bien un quart d’heure à le regarder, à le toucher et à me demander bien ce que je pourrais en faire… Et finalement, je me suis dit qu’il fallait que je me fasse confiance : ce tissu m’avait vraiment interpellée donc j’ai fini par le prendre, mais je peux vous dire qu’il m’a retourné le cerveau celui là…

Et puis quand l’envie du kimono est arrivée, il s’est imposé tout naturellement. Et là, je me suis dis que j’avais bien fait de le prendre hé hé hé

EDIT de quelques jours plus tard : Ce tissu est encore disponible chez Mercerine, mais sur un fond bleu nuit

Patron Fournitures
Kyméa, du livre Je fais mes dessous, de Barbara Vidal 160 cm de polyester imprimé, Diffus Laine Tissus (Gradignan)
Présentation ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Clarté des explications ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Facilité de réalisation ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Coupe du vêtement ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Points forts Points faibles
Patron de couture disponible dans un livre, donc avec tout plein d’autres patrons !

 

Je regrette l’absence de ceinture, mais ça n’est vraiment pas un problème en soi.

Quelques coquilles concernant les explications et la coupe

Technique Kyméa est un vêtement adapté aux débutants. toutefois, il faudra bien faire attention si vous choisissez un tissu qui glisse, mais également bien prendre son temps lors de la piqûre nervure des parements
 A refaire ? Je le vois bien dans un tissu un peu plus épais pour l’hiver prochain… à méditer !

Voilà qui marque mon entrée dans la couture des dessous ! Je préfère vous prévenir de suite, vous risquez de revoir ce joli tissu bientôt bientôt 😉

Alors, comment trouvez vous mon kimono ? Aimez vous aussi porter ce genre de vêtements ?

Publicités

14 commentaires sur « Kyméa, Je fais mes dessous »

  1. J’adore le kimono que j’ai cousu dans le cadre de ma garde-robe capsule (#thankyousomuchClotilde) et je n’avais pas pensé le recoudre dans une matière plus épaisse/chaude, mais je trouve que c’est une super bonne idée. Merci (again) pour l’inspiration, Clo !

  2. Ce tissu est une petite merveille, parfait pour un kimono. J’avoue que si je l’avais vu, j’aurais également craqué. Commencer la lingerie par une jolie pièce facile me semble une bonne idée. En tout cas, tu nous régale accéder très jolies photos. Mon cher et tendre n’aime pas non plus que je passe en mode cocooning quand je rentre. Je pense qu’ils sont nombreux dans de cas.

  3. C’est génial que tu te sois écoutée pour ce tissu … parce qu’il rend super bien avec ce patron !!!! C’est vrai que ce kimono a l’air super confortable et vraiment agréable à porter quand on rentre chez soi après avoir couru toute la journée !!!! Vivement la suite !!!

  4. A..do…rable!! Je bavais déjà dessus sur ton compte Instagram! Je suis en attente de réception du livre  » je fais mes dessous ». J’espère pouvoir me lancer bientôt 😉

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.