Bruges #1 et #2, Orageuse

Je vous avais prévenues les filles… ! Ce mois ci c’est le mois du pantalon !!! Alors après le modèle ultra facile de Chez Machine, je vous propose de passer à l’étape supérieure avec le petit chino « Bruges » de la nouvelle collection d’Orageuse.

Quand Corinne m’a fait découvrir le schéma du pantalon, mon coeur a fait boom direct. Je porte régulièrement des slims, et même si je n’en suis pas encore au point de m’en lasser, ce genre de pantalon boyish m’a toujours un peu titillé car je trouve cela canon. Exemple : le Port trousers de Pauline Alice ne m’avait pas laissée indifférente mais la taille annoncée « légèrement basse » m’a fait douté à un tel point que je n’ai jamais commandé le patron du coup… Dans le genre un peu classe, j’avais aussi zieuté sur le modèle Fusain de Blousette Rose, mais cette fois ci c’est la braguette à boutons qui ne m’avait pas emballé (plus long à enfiler) et aussi la ceinture qui me paraissait pas assez large.. Mais dans le genre pantalon de ouf, pour moi, la maîtresse incontestée c’est République du Chiffon qui propose un éventail de modèle assez large (le plus complet à mon humble avis) mais le Gilbert que j’avais essayé il y a fort longtemps, m’avait déçue ; j’avais trouvé les jambes beaucoup trop larges et m’étaient heurté à des soucis techniques qui m’avaient découragés. Il faudrait d’ailleurs que je le retente pour voir si ça se passe mieux entre lui et moi d’ailleurs…

Bref, tout ça pour vous dire que je commence sérieusement à aiguiser mon œil quand je vois un nouveau patron de pantalon, et quand j’ai vu Bruges, j’ai de suite envie de foncer !

Bon alors Bruges, il ressemble à quoi ?

Pour les détails précis et techniques, voici ce à quoi vous devez vous attendre :

Bruges est un pantalon droit, longueur cheville. Ma version a été rallongée de quelques centimètres car je suis légèrement plus grande que la stature de la marque. La taille et les hanches sont ajustées, donc fiez vous vraiment à vos tours de taille et de hanche pour réaliser ce modèle.

Le devant du pantalon présente deux longs plis nervures, les poches sont italiennes et peuvent être agrémentée d’une bande de parement totalement optionnelle. D’ailleurs, le patron propose également de coudre une bande de parement sur tout le long de la jambe devant sur le côté extérieur, mais je ne l’ai pas cousu. Par contre, vous pourrez bien identifier ce détail sur les photos de présentation du modèle 😉

La ceinture est bien large comme j’aime, bien couvrante aussi bien sur le devant que sur le dos. Rien ne bouge, je peux me baisser, me lever, monter dans la voiture, ramasser les jouets qui traînent, le pantalon reste bien en place, aucun risque dévoiler les sous vêtements. Et ça, pour moi c’est une petite victoire !! Alors la taille est annoncée comme haute, mais pour moi une taille haute veut dire qu’elle arrive à ma taille naturelle, soit quelques centimètres au dessus du nombril, mais je tiens à vous préciser que la ceinture m’arrive SUR le nombril et non pas AU DESSUS.

Le bas des jambes est prévu pour être thermocollé et l’ourlet est assez grand, mais pour cette version en sergé de coton, je n’ai pas jugé utile d’entoiler le bas des jambes, vu que mon tissu se tient bien. Par contre, si vous utilisez un lainage fin ou tout autre tissu un peu souple, je vous conseille de le faire pour avoir un bel ourlet qui se tient bien droit. Pour cette version, j’ai décidé d’ajuster les jambes en descendant jusqu’à la taille 40 à l’ourlet (en partant d’un 46 aux hanches, ma taille habituelle chez Orageuse)

Le dos du pantalon est ajusté également avec deux pinces, et ne présente pas de poche… C’est bien peut être ce qui manque, juste une petite poche passepoilée histoire d’habiller ce derrière. Voir même une fausse poche passepoilée, histoire de se faire chier pour rien ! Et puis d’ailleurs, je suis la première à aimer les poches sur les fesses, mais bien la dernière à y mettre quelque chose – mes fesses sont bien assez rondes, je n’ai vraiment pas besoin d’en rajouter une couche.

Tiens en parlant de fesses, je crois que ce pantalon fait le plus joli boule du monde (c’est pas moi qui le dit c’est les Mixeuses ^^)

Bruges : la petite histoire

J’ai donné de ma personne pour réaliser ce modèle. Je pourrais même le coudre les yeux fermés, car la version que je vous présente ce jour en fait ma 4ème !!

Pour le test, j’ai fait une première version en denim stretch. Si cette version m’a permis de constater que le modèle tombait bien, que les explications étaient franchement particulièrement faciles à suivre ( ou comment arriver à expliquer de coudre une braguette avec des mots simples et des images parlantes, c’est un pari hautement réussi par Corinne !), cette version m’a également permis de constater qu’il fallait éviter à tout prix les tissus stretch. C’est une horreur : le modèle se détend, les jambes « gonflent » et les plis nervures devant s’étiraient de manière inesthétique. Bref, fuyez tout ce qui est stretch – d’ailleurs, cela est nullement conseillé par la créatrice… comme quoi… elle a bien raison !

Du coup, je me suis rabattue sur une matière conseillée qui a de la tenue et comme on était en été, j’ai opté pour un piqué de coton, léger mais ferme. Le résultat est très beau et très frais :

Pour cette version j’ai préféré ne pas faire de modifications pour avoir le rendu le plus fidèle au patron. Donc, on peut constater que la longueur cheville originale du pantalon devient plutôt une longueur 7/8ème pour mon mètre 70. J’ai également entoilé l’ourlet du bas comme conseillé, et n’ai pas retouché la largeur des jambes : il s’agit effectivement d’un pantalon droit qui ne fait pas du tout l’effet Michelin redouté.

Enfin ! Je venais enfin de réaliser un pantalon qui pouvait être porté en l’état ! Enfin, un pantalon qui m’allait plutôt bien – ma mère avait d’ailleurs halluciné lorsque je lui avait dit que je l’avais fait moi même ! Genre, nan mais c’est TOI qui a cousu ce pantalon.. S’en est suivi presque aussitôt d’un « Tu veux bien m’en coudre un à moi aussi ? » Hi hi hi…

Après cette version plutôt réussie et carrément encourageante, je me suis dit que j’allais me préparer une version plus automnale. J’avais trouvé un joli coupon de lainage fin au marché St Michel à mini chevrons, marron foncé, parfait pour un pantalon boyish. Mais, cette version vous ne la verrez pas. Je l’ai porté un jour, 1 JOUR et sans vous mentir, le tissu s’est littéralement désintégré à l’intérieur des cuisses. Nan mais c’est quoi ce délire ? L’action du frottement entre les cuisses a eu raison de la mauvaise qualité de ce lainage : à l’extérieur, des grosses bouloches sont apparues, et à l’intérieur les différents fils commençaient à s’étirer, si bien que cette zone commençaient à m’irriter à l’intérieur des cuisses… l’hallu totale…. TO-TALE !!

Mais qu’est ce qui m’a pris d’utiliser un tissu du marché pour me faire un pantalon ? Souvent, on a de belles surprises, des merveilles, des tissus qui tiennent bien malgré les lavages répétés, mais là, c’est no way ! Déçue d’avoir perdu du temps sur un projet qui a été porté qu’un jour.. on ne m’y reprendra plus !

Bref, je me suis rabattue sur une jolie matière pour cette 4ème version : un sergé de coton bleu nuit achetée il y a tellement longtemps que je ne sais plus où ! Merdum ! J’ai voulu joué le côté bi matières, en utilisant un lainage fin ton sur ton pour les parements de poches et les regards de poches – ça se voit à peine sur les photos, il faut me croire sur parole hein !

Vraiment je tiens à vous dire la mention spéciale pour le livret d’explication de Orageuse – je vous en avais déjà parlé, mais je trouve sincèrement que Corinne utilise une technique assez claire, les schémas sont incroyablement précis et elle sait nous faire coudre des points techniques, tout en douceur !! Je sais que j’ai de l’expérience dorénavant, donc certainement que mon appréhension à la difficulté n’est plus du tout la même, mais je sais être objective et la qualité des explications de chez Orageuse est pour moi inégalée.

Patron Fournitures
Bruges, Orageuse8.50 € en format PDF exclusivement 180 cm de sergé de coton bleu nuit, provenance inconnue pour ma version « hiver »

180 cm de piqué de coton gris clair, Coupons St Pierre pour ma version « été »

Zip de 15 cm, Diffus Laine Tissus

2 boutons de 15 mm de diamètre pour chaque pantalon

Chutes de tissus pour les fonds de poches

Présentation ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Clarté des explications ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Facilité de réalisation ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Coupe du vêtement ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Points forts Points faibles
Peu de pages à assembler pour un patron de pantalon 😉

Explications aux petits oignons

Modèle de pantalon en plein dans la mode actuelle

Manque peut être une petite poche à l’arrière du pantalon (je chipote là !)
Technique Coudre une braguette (sans stress, c’est promis !)

Poches avec regards de poches, et parement

Assembler une ceinture (bien dégarnir angles, cranter et écraser les marges au fer)

 A refaire ? Si je vous disais oui ?

 

Alors ? Ce pantalon vous donne t il envie de le coudre ? La taille haute c’est pour vous ou vous préférez ne pas en entendre parler ? Et d’une manière générale comment trouvez vous la nouvelle collection Égérie ? Vous avez une préférence parmi les nouveaux modèles ?

Happy Couture !!!

♥ ♥ ♥

Publicités

39 commentaires sur « Bruges #1 et #2, Orageuse »

  1. MERCI beaucoup pour tous tes retours d’expérience sur les pantalons, c’est très intéressant pour les débutant(e)s (déjà déçue par la coupe et la taille non conforme de mon 1er pantalon chino facile sans braguette, avec poches et ceinture, ET avec vidéo, mais peut-être est-ce le type qui ne correspond pas à ma morphologie ?? pourtant j’en ai du commerce dans lesquels je me sens très bien…..). Dommage que ce patron soit en pdf…. j’en suis revenue des pdf…. EXCELLENTE réalisation !!!! Vivement la suite !!!! Encore MERCI, Leelou

  2. Je trouve tes versions très jolies, très seyantes, avec effectivement un postérieur très bien mis en valeur 😉 De mon côté, l’absence de poche au dos ne me choque pas, au contraire, j’aime bien comme ça.
    La hauteur du pantalon au niveau du nombril, c’est exactement ce que j’aime porter.
    Mais j’avoue que les deux plis/pinces devant me chagrinent un peu. Sans eux, j’aurais directement sauté sur ma carte bleue. Là, je vais prendre le temps de la réflexion …

    1. Laisse toi le temps de la réflexion…! Je suis contre l’achat instantané !
      On prone un mode de vie réfléchi, anti consumériste, et pour la couture, on ferait une exception ?
      Je ne suis pas là pour vous faire craquer instantanément – je ne suis pas une vitrine de pub, mais ça tu le sais bien.. 😀
      En tout cas, je suis ravie de te l’avoir fait découvrir

  3. Bonjour,
    ce pantalon est tellement réussi et te va tellement bien (complètement d’accord avec les mixeuses en regardant tes photos) que je vais de ce pas voir le patron !
    Je te lis souvent et j’apprécie tout le travail que tu fais à nous donner les points forts et faibles, je ne commente pas souvent, mais là j’avais envie de prendre deux minutes car vraiment le résultat est top ! Et pour moi, pas besoin de poche à l’arrière, il est très bien comme ça !

    1. Et bien écoute Merci beaucoup Marie de t’être donné le temps de me laisser un petit mot… Pas évident d’être une blogueuse, on sait que l’on est lu, mais ça manque terriblement parfois de ne pas échanger, et d’en rester là.
      Alors merci

  4. Ton modèle me donne vraiment envie. Je porte aussi mes pantalons à la taille. En ce moment je me fait des Clover de Colette Patterns pour lesquels j’ai un peu rallongé la fourche. Faut que je tente celui-ci pour changer. Merci!

    1. Surtout ne t’arrête pas à cause de soucis techniques ou d’avoir peur.
      C’est en faisant que l’on se fait son expérience, et surtout en prenant son temps !
      Les explications d’Orageuse sont particulièrement détaillées, et les schémas hyper précis.. Il faudra que tu essaies un jour

      1. Merci beaucoup pour tes encouragements. Après trois petites heures de couture, Je suis déjà fière de mes progrès. Effectivement, Il faut faire pour apprendre. Hâte de m’y remettre ce soir.


    1. Moui, je comprends ta déception
      Mais je me suis laissée entendre dire qu’un jean allait sortir du côté de Chez Machine ! Et cette marque peut aller jusqu’au 56… alors stay tunes ^^

  5. Ces pantalons tombent particulièrement bien. Enfin des modèles taille haute ! Mais je crains qu’au niveau technique ce soit vraiment compliqué. Tes finitions sont au top. Bravo

    1. La peur nous empêche de faire bien des choses crois moi…
      Je suis habituée à coudre des modèles difficiles maintenant, donc je peux paraitre non objective mais je le pense vraiment : les explications d’Orageuse sont particulièrement efficaces et détaillées. Si un patron (quel qu’il soit) te plait, fonce ! il n’y a qu’en faisant que l’on comprend nos erreurs, et que l’on progresse

      Merci pour ton petit mot Pascale en tout cas, je suis ravie de t’avoir fait découvrir ce modèle

  6. Wahou il est vraiment canonissime ce pantalon! Et toutes tes précisions sont un très beau bonus ! Jai craque pour la robe Bristol que je suis en train de coudre et j’avoue que je suis moi aussi bluffée par les détails techniques des explications . Le pantalon ne m’avait pas particulièrement touché avec ses bandes mais au vue de ta version je vais y réfléchir à nouveau . Merciiii !

    1. Oh je te remercie pour ton petit mot !
      Et je suis contente également de lire que tu trouves les explications d’Orageuse aussi explicites. J’ai hâte de voir ta robe Bristol. Je l’ai réalisé également pour les besoins du test en 46 mais malheureusement je ne vous la montrerai pas – je n’aime définitivement pas les vêtements trop haut dans le cou, et ce col me dérangeait plus qu’autre chose
      Néanmoins je doit reconnaitre que cette robe est tout à fait dans l’air du temps, moderne, tout est cohérent chez Orageuse !

  7. Bravo, ça donne envie de tenter l’aventure pantalon.. Mais je ne m’en sens pas encore capable…
    La blouse bleue sur les premières photos est issue de quel patron ?

    1. C’est une blouse du PAP ^^
      Je craque rarement, mais là au vu des multiples découpes de cette blouse, je ne trouvais pas de patron approchant pour pouvoir la réaliser donc je l’ai acheté

  8. Il m’aurait bien plu ce pantalon: taille haute bien placée, bien galbée, poches qui ne baillent pas trop, longueur tip-top
    Oui, mais voilà…je regarde le barème des tailles et……encore une fois, Déception, ça s’arrête au 46 (et un petit 46).
    Je me suis lassée d’avoir à re-grader des patrons d’indépendants, donc dommage, je retourne à mes ottobre, fait-main et fashion-style.

    1. Il faut se lancer un jour ou l’autre.
      Je me rappelle m’être lancée au tout début, je ne le regrette pas même si le pantalon n’avait pas du tout été porté.. ça donne une expérience.
      Alors si j’avais un conseil, lance toi… n’attends pas..!

  9. Alors ton article tombe à pic Clotilde ! Car ce matin, je regardais justement la nouvelle collection d’Orageuse, et honnêtement, les photos du site ne m’avaient pas permis de voir réellement à quoi pouvait bien ressembler ce pantalon ! La bande rouge sur fond foncé me faisait même penser à monsieur Loyal … enfin bref … J’étais allée voir le dessin technique, mais il m’avait laissée sceptique, je trouvais que ça faisait plus coupe carotte que droite … Et puis je te lis et je vois tes photos et là j’avoue que je revois totalement ma position et ce modèle me plait pplutôt bien pour finir 🙂 Donc merci pour ton partage et ton retour sur ce patron !
    Bises,
    Claire

    1. Ahhh merci Claire
      Rien ne peut plus me faire plaisir ^^ le lookbook d’Orageuse ne laisse pas indifférente : soit on aime, soit on déteste, mais il n’y a pas de milieu 😀
      A bientôt !

  10. Il est superbe ce pantalon bleu marine !!! On voit vraiment bien que tu as fait tous les ajustements qu’il te fallait dessus et que c’est dorénavant un sujet que tu maîtrises !!! Et qu’est-ce qu’il te va bien !!! Le côté décontracté-chic de cette coupe est génial !!! Sans compter que sa version estivale fait vraiment envie !!! Encore un beau projet couture, bravo !!!

  11. C’est tout à fait le pantalon que je recherche pour pouvoir le porter avec des petites baskets !!! Mais en lisant votre article je vois que vous avez ajuster vers un 40 aux chevilles et c’est quelquechose que je n’ai jamais oser faire .
    Je le trouve vraiment beau quand il est resserré vers le bas.
    Peut être avez vous un petit conseil ou explications pour que je puisse craquer sur ce patron et le réaliser ?

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s